lelie2.jpg

Le Lys

Le mois de juillet sera le mois du lys !

 

Les lys ne sont pas seulement divers en termes de couleur, de forme ou de taille, ils le sont aussi en termes d’origine. En milieu naturel, le lys se rencontre en Corée, au Japon et dans certaines régions de la Sibérie mais aussi plus près de l’équateur, en Inde. En Europe, il est originaire du Caucase, des pays des Balkans, de Grèce, de Pologne, des Alpes et des Pyrénées. On le trouve également en plante sauvage dans la plupart des états d’Amérique, à l’exception du sud-ouest des États-Unis. Sans risque vous pouvez qualifier le lys de globe-trotter !

  • La plus ancienne génération est celle du « groupe asiatique », avec des couleurs de fleurs lumineuses, beaucoup de boutons, des fleurs relativement petites, des feuilles plus fines et des étamines qui tachent.

  • Les fleurs du « groupe oriental » sont plutôt blanches, rose ou bicolore. Ses boutons et fleurs sont plus grands, ses feuilles plus grossières, ses tiges plus lourdes et son parfum plus entêtant. 

  • Le groupe le plus traditionnel est le « groupe Lilium Longiflorum » avec des feuilles plus grossières et une fleur en forme de trompette. La plupart des variétés cultivées sont blanches mais il en existe aussi des rouges et roses. Les lys du groupe Lilium Longiflorum - qui signifie « avec des fleurs plus longues » - sont légèrement parfumés. 

  • Le croisement du Longiflorum et du lys asiatique a donné naissance au « groupe LA ». Ses teintes sont dans les tons pastels clairs, ses tiges sont plus compactes, ses feuilles plus grossières et ses étamines tachent. Dans l’assortiment de fleurs coupées, les lys sont des produits croisés issus de plusieurs variétés. 

  • Les lys orientaux à double fleur sont relativement nouveaux et sont proposés sous le nom de « Roselily », sans stigmates et donc non-tachant. Le « groupe Lilium Martagon », ou le lys turc, avec ses nombreuses petites fleurs tachetées sur une tige, est relativement nouveau dans l’assortiment de fleurs coupées.

Quelques conseils pour la longévité de votre bouquet:

  • Couper les tiges en biais à l’aide d’un couteau bien aiguisé.

  • Retirer les feuilles immergées.

  • Ajouter de la nourriture pour fleurs coupées à l’eau du vase pour les conserver plus longtemps.

  • Ne pas placer le vase en plein soleil, dans des courants d’air ou près d’une coupe de fruits.

  • Refaire régulièrement le niveau d'eau dans le vase avec de l’eau du robinet.

  • Des taches de pollen ? Éliminez-les avec précaution à l'aide d’un ruban adhésif.

lelie2.jpg